Ateliers

Le GDR MaDICS possède des Ateliers, outils de préfiguration des futures Actions.

En 2021, trois Ateliers sont présents :

Federate ExplaiNability DEfinitions and Research

Acronyme : FENDER

Responsables :

Résumé :

Le but de l’atelier est de fédérer les travaux sur l’explicabilité conduits en sciences cognitives et informatique et de produire une fertilisation croisée : amener de nouveaux concepts et de nouvelles façons de produire, de consommer et d’évaluer les explications issues des sciences cognitives à ce qu’on appelle une explication en informatique, et appliquer des méthodes automatiques d’explications dans des domaines où les modèles prédictifs commencent à devenir de plus en plus présents en sciences humaines et sociales (domaine juridique, économique par exemple) mais aussi étendre les modèles prédictifs classiquement étudiés côté informatique.

 

Reasoning on Complex and Evolving Data

Acronyme : RoCED

Responsables :

Résumé :

EL’atelier ROCED se focalise sur les différents types de raisonnements adaptés à des données hétérogènes, complexes et évolutives. Ces données sont issues de différentes sources, en particulier de dispositifs de captation comme les objets de l’IoT, les satellites, les expériences, le Web, les enquêtes de terrain ou encore la numérisation de documents anciens. Ces données ont des caractéristiques variées : spatio-temporelles, évolutives, hétérogènes, distribuées et à caractère personnel. L’atelier sera consacré aux approches de raisonnement adaptées aux caractéristiques de ces données. L’atelier aura également pour objectif d’identifier des jeux de données pertinents pour évaluer l’efficacité des approches de raisonnement développées.

 

Simplification et Vulgarisation des Textes Scientifiques

Acronyme : SimpleText

Responsables :

Résumé :

Les systèmes modernes d’accès à l’information promettent de donner aux citoyens un accès direct à des informations clés provenant de sources primaires faisant autorité. La littérature scientifique est concernée mais est en réalité difficilement accessible aux non-experts en raison de la complexité langagière, la structure, longueur, etc des documents scientifiques et de leur manque d’acculturation scientifique. La teneur du débat scientifique qui procède par confrontation d’une multiplicité d’études avant de parvenir à un consensus est aussi source de complexité. Les décisions individuelles ou politiques sont potentiellement impactées par une méconnaissance de l’ensemble des travaux et débats scientifiques.
Cette difficulté de lecture de document scientifique existe également lorsque les scientifiques s’intéressent aux documents scientifiques des autres disciplines que celles dont ils sont experts. Les résultats contradictoires à l’intérieur même d’une discipline sont difficilement appréhendables par des non-spécialistes. Quid alors des résultats contradictoires entre disciplines?
La simplification de textes se donne pour objectif de réduire ces obstacles.
L’atelier SimpleText abordera les opportunités et les défis des approches de simplification de textes scientifiques pour améliorer l’accès à l’information scientifique et l’acculturation scientifique.
L’atelier SimpleText s’appuiera sur une communauté interdisciplinaire de chercheurs en TALN, en RI, de linguistes, de sociologues, de journalistes scientifiques et de vulgarisateurs scientifiques travaillant ensemble pour tenter de résoudre l’un des plus grands défis d’aujourd’hui.